Débats et controverses sur le sens et la traduction du Notre Père (par le Pasteur PERNOT)

« La traduction actuelle du Notre Père date de 1966. Elle a été faite très rapidement dans l’enthousiasme de Vatican II et adoptée par catholiques, protestants et orthodoxes mais tous les théologiens s’accordent à dire que cette traduction est mauvaise. »
Telle est l’introduction faite par le pasteur Louis Pernot à l’occasion de sa conférence dans le cadre du Cercle œcuménique le 15 mars 2015

Compte-rendu de la conférence du pasteur Louis Pernot

Le texte ci-dessous est un ensemble de notes prises au cours de la conférence transcrivant les paroles du Pasteur –  ce texte n’engage en rien les responsables du Cercle du 15ème.

« La traduction actuelle du Notre Père date de 1966. Elle a été faite très rapidement dans l’enthousiasme de Vatican II et adoptée par catholiques, protestants et orthodoxes mais tous les théologiens s’accordent à dire que cette traduction est mauvaise. »

6ème demande

« L’église catholique vient de proposer à ses fidèles de remplacer pour la liturgie dominicale « ne nous soumets pas à la tentation » par « ne nous laisse pas entrer en tentation ».

Cette traduction de la 6ème demande me convient parfaitement car je propose cette traduction depuis longtemps, en effet il me semble inconcevable que Dieu nous soumette sciemment à des tentations ou plutôt à des épreuves. Certains frères protestants pensent que Dieu peut nous soumettre à la tentation s’il le veut.  Et de fait leur argument est l’épisode d’Abraham que Dieu soumet à l’épreuve de sacrifier son fils.

Pour ma part je ne pense pas que Dieu nous tente et je fait référence à Jacques, tout en sachant que les protestants n’aiment pas beaucoup la lettre de Jacques  (Luther voulait la faire retirer du canon car elle parle des œuvres). Jacques dit en  I : 17-31 « qu’aucun ne dise que c’est Dieu qui le tente car Dieu ne tente personne »

Épreuve ou tentation ?

Ma préférence va à épreuve, la traduction du πειρασμόν désigne aussi bien épreuve que tentations

Soumettre ou entrer ? Traduire εἰσενέγκῃς par soumettre est inexact, la bonne traduction est entrer.

Problème de l’œcuménisme vis à vis de cette traduction. Rome sort du consensus mais elle a posé la question à la fédération protestante de France qui n’y voyait pas d’inconvénient.

Pour les protestants que faire : adopter cette traduction ou en profiter pour revoir la traduction du notre père dans son entier ?

Personnellement à « ne nous laisse pas entrer en tentation je préférerais « fais que nous n’entrions pas en tentation ». »

« Par ailleurs on peut revoir la traduction des autres demandes « 

 

4ème demande : le pain quotidien

« En se référent à l’étymologie : plusieurs traductions possibles:

–          Le pain  superessentiel, spirituel selon  Mat 4,4 et Luc 4,4

–          Le pain qui est en train de venir ou de demain de l’eschatologie, pain à advenir

selon st Jérôme (St Jérôme a traduit en latin la bible écrite en grec mais il connaissait l’hébreu; il aurait trouvé l’original de l’évangile de Mathieu)

–          Le pain éternel ma préférence va à pain éternel »

5ème demande : « pardonne nous nos offenses comme nous pardonnons… »

« C’est Mathieu qui fait ce développement mais partout ailleurs dans l’évangile on voit que le pardon de Dieu est premier. On demande à Dieu de nous pardonner  et qu’il nous aide nous aussi à pardonner nos dettes plutôt que nos offenses : la dette est plus large que l’offense. »

7ème demande : « « mais délivre nous du mal » signifie la même chose que la 6ème demande

En fait πονηροῦ signifie le diable, le malin.

Délivre nous, libère nous de la source du mal, du Diable, du Malin, de l’origine du mal.  »

Architecture du texte du notre père

« Le notre père est constitué de 7 demandes

3 spirituelles concernant Dieu :

– Que ton nom soit sanctifié,

– Que ton règne vienne,

– Que ta volonté soit faite…

4  terrestres concernant les hommes :

– Le pain

– Le pardon

– La tentation

– La délivrance du mal(in)

Entre ces deux ensembles, «  sur  la terre comme au ciel » sert de jonction  entre le ciel et la terre et  l’on pourrait dire plutôt «  comme le ciel, qu’ainsi soit la terre ». »

« La traduction des 3 premières demandes concernant Dieu pourrait être :

Notre père celui du ciel

Que sanctifié soit ton nom

Qu’arrive ton règne

Que soit faite ta volonté… »

La doxologie ou action de grâce.

« Elle a été rajoutée récemment mais elle était traditionnelle dans le monde juif car une prière ne se terminait jamais sur un élément négatif ( la dernière parole du notre père «  délivre nous du mal » a une connotation négative).

Jésus a du la dire mais ne l’a pas imposée, c’est à chacun de rendre grace avec ce qu’il pense .

Actuellement son contenu est « car c’est à toi appartiennent le règne la puissance et la gloire ».

Je suggère de dire :  « car c’est à toi qu’ appartiennent la tendresse , l’amour, la paix ,la grâce.. » ou tout autre formule d’action de grâce. »

Traduction proposée par le Pasteur Pernot :

« NOTRE PERE, CELUI DES CIEUX

QUE SANCTIFIE SOIT TON NOM,

QU’ARRIVE TON REGNE,

QUE SOIT FAITE TA VOLONTE,

COMME LE CIEL SOIT AINSI LA TERRE

DONNE-NOUS AUJOURD’HUI NOTRE PAIN ETERNEL,

REMETS NOUS NOS DETTES ET QUE NOUS LES REMETTIONS A CEUX QUI NOUS DOIVENT,

ET NE NOUS LAISSE PAS ENTRER EN TENTATION,

MAIS DELIVRE NOUS DU MALIN,

CAR C’EST  A TOI QU’APPARTIENNET LA JOIE, LA PAIX , LA TENDRESSE , L’AMOUR AUX (ou POUR LES)  SIECLES DES SIECLES ! AMEN »

A noter quelques petites particularités protestants / catholiques :

« Les protestants disent « aux siècles des siècles » et s’assoient pour les lectures bibliques(ancien testament et évangile) et se mettent debout pour les chants.

Les catholiques disent « pour les siècles des siècles » et se lèvent pour les lectures bibliques. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s