Paroles de théologiens

 

« Il est permis de considérer le christianisme comme une réalité relative, mais pas au sens où relatif s’oppose à l’absolu : au sens d’une forme relationnelle. La vérité dont témoigne le christianisme n’est ni exclusive ni inclusive de toute autre vérité : elle est relative à ce qu’il y a de vrai dans les autres religions » (Claude Geffré (catholique), La singularité du christianisme à l’âge du pluralisme religieux)

« Autant je souligne l’impossibilité de réaliser nous-mêmes, sur le plan œcuménique, l’unité de l’Eglise, autant j’affirme la possibilité de travailler efficacement pour la fraternité des chrétiens, pour la solidarité chrétienne» (Oscar Cullman (protestant), Catholiques et protestants)

« La recherche de convergences (œcuméniques) ne doit pas franchir la frontière au-delà de laquelle l’aspect charismatique de la diversité risque de disparaître» (Oscar Cullman, Les voies de l’unité chrétienne)

« Ce sont ceux qui aiment qui en savent le plus long sur Dieu » (Hans Urs von Balthasar (catholique), L’amour seul est digne de foi)

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s